Laboratoire de Géographie Physique et Environnementale


GEOLAB

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Annuaire > Fiche personnelle

Marius CHEVALLIER

Marius CHEVALLIER

Maître de conférences

Equipe "Capital environnemental "

Contact : marius.chevallier@unilim.fr

Tél : +33 (0)5 55 43 55 06
Fax : +33 (0)5 55 43 55 03


Thématiques de recherche

- action collective
- rapports de pouvoir
- gouvernance


Terrains de recherche

- monnaies locales
- habitats partagés
- circuits de proximité agro-alimentaires
- réseaux professionnels ruraux.


Programmes de recherche

- Molona (monnaies locales en Nouvelle Aquitaine)

- Ecopistes (nomadisme et dynamiques collectives dans les écolieux)

- Appal (Action publique et politiques alimentaires locales)


Responsabilités

- Responsabilités administratives et pédagogiques

  • Responsable pédagogique du Master Nouvelle Economie Sociale, Université Toulouse Le Mirail, 2010-2011.
  • Création et animation d’une commission sur les doctorants au sein du RIUESS (réseau interuniversitaire d’économie sociale et solidaire) : 2008-2011.

- Autres responsabilités

  • Membre de l’Observatoire Scientifique de la Chambre Régionale d’Economie Sociale du Limousin.
  • Responsable du cercle local de la coopérative Coop Atlantique.
  • Membre actif de la fédération des Cigales (clubs d’investissement solidaires, www.cigales.asso.fr).

Publications

ACL - Articles dans des revues à comité de lecture

2018


  • Caire Gilles et Chevallier Marius (2018) « La participation des sociétaires dans les coopératives et les mutuelles », Entreprise & société, 2017 - 2 (n° 2) (janvier), p. 73-101. DOI : 10.15122/isbn.978-2-406-07390-1.p.0073. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01687654.
    Mots-clés : cooperative companies, coopératives, democratic governance, Économie sociale, gouvernance démocratique, membership, mutual companies, mutuelles, Social economy, sociétariat.
2015


  • Chevallier Marius, Dellier Julien et Richard Frédéric (2015) « Les vertus discutables des circuits de proximité au regard de la précarité en milieu rural », GREP-POUR, 225 (1/2015), p. 237-243. DOI : 10.3917/pour.225.0237. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01163200.
    Résumé : Les circuits de proximité agroalimentaires bénéficient actuellement d’un engouement médiatique et politique. Ainsi, une recherche du terme « circuits courts » (voir encadré pour le vocabulaire) dans Factiva pour l’ensemble de la presse française renvoie à 3 articles en 2000, 16 en 2003, puis un quasi-doublement chaque année pour atteindre 4511 articles en 2014. Parallèlement, le sujet est arrivé sur l’agenda du gouvernement français avec le lancement d’un plan ministériel de développement des circuits courts en 2009 (Plan Barnier), suivi de plusieurs références aux circuits courts dans le programme national alimentaire (PNA) en 2011, dans la loi de Modernisation Agricole de 2010 et dans la loi d’Avenir pour l’agriculture de 2014.
    Mots-clés : circuits courts, circuits de proximité, limousin.

  • Delay Etienne et Chevallier Marius (2015) « Roger Dion, Toujours vivant! », Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography (mars). https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00933549.
    Résumé : Cet article explore au moyen d'un modèle en système multi­agent (SMA) les conditions d'émergence et de structuration historique des territoires de production des vins de qualité décrits dans l'œuvre de Roger Dion, et plus particulièrement dans son article intitulé "Querelles des anciens et des modernes sur les facteurs de la qualité du vin" de 1952 (Dion, 1952).
    Mots-clés : géographie sociale, Netlogo, Roger Dion, Systèmes multi-agents.


  • Delay Etienne, Chevallier Marius, Rouvellac Éric et Zottele Fabio (2015) « Effects of the Wine Cooperative System on Socio-economic Factors and Landscapes in Mountain Areas », Journal of Alpine Research/Revue de Géographie Alpine, p. http://rga.revues.org/2733. DOI : 10.4000/rga.2733. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01225874.
    Résumé : In an economy of increased globalization and trade, wine holds a privileged place. The wine cooperative system in vineyards in mountain regions, such as in Banyuls-sur-Mer, France and the Val di Cembra, Italy, offers a privileged context for studying the opportunities for individual action that affect precarious socio-economic balances. To understand, and sometimes predict, changes in the socio-economics and landscapes of a region due to cooperatives, we have used a multi-agent system (MAS) to model the behavior of the actors involved in wine production in a cooperative. This model analyses cooperative systems’ impact on socio-economic factors (income inequality and the rate of business failure) and landscapes (percentage of total land as vineyards, particularly in steep areas) of the regions considered. The findings show that cooperatives play a role of socio-economic and landscape stabilizer in these regions.
    Mots-clés : agent-based modeling, Cooperation, modelisation, slope, Vineyard landscape, viticulture, wine cooperative.
2014
2013

  • Chevallier Marius (2013) « Les circuits courts, une voie rémunératrice mais risquée », Agreste Limousin, 99, p. 1-4. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00933572.
    Résumé : Les exploitations agricoles en bovin viande commercialisant en circuits courts dégagent un revenu supérieur en moyenne à celui de l'ensemble des producteurs spécialisés du Limousin. Toutefois, s'il est possible d'atteindre des revenus nettement supérieurs, le risque d'obtenir des résultats inférieurs aux performances hors circuits courts n'est pas négligeable. Les circuits courts permettent ainsi de conserver plus de revenu sur le siège de l'exploitation, donc en milieu rural. Mais ils ne peuvent constituer une stratégie équitable de développement local que si un accompagnement est proposé aux exploitants qui souhaitent adopter ce débouché.
    Mots-clés : circuits de proximité agroalimentaires, performance économique.
  • Chevallier Marius (2013) « L’hétérogénéité des circuits courts : un défi pour le soutien institutionnel », Agreste Limousin, 96, p. 1-4.

  • Chevallier Marius (2013) « L'hétérogénéité des circuits courts : un défi pour le soutien institutionnel », Agreste Limousin, 96, p. 1-4. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00933589.
    Résumé : Les circuits courts bénéficient d'un intérêt institutionnel croissant, pour autant l'hétérogénéité des pratiques constitue un défi à ce soutien. En particulier, la proximité relationnelle qui caractérise les circuits courts en Limousin ne serait pas un phénomène passager lié à une dynamique d'émergence mais une propriété durable qui induit un mode d'accompagnement spécifique. Cet accompagnement se caractérise par un recours plus important à la formation par les pairs et un rôle croissant des politiques publiques à l'échelon local.
    Mots-clés : circuits de proximité agroalimentaire, politiques publiques.


  • Chevallier Marius (2013) « La structure coopérative, garante de l'entreprise comme institution », Revue Française de Socio-Economie, 12, p. 231-242. DOI : 10.3917/rfse.012.0231. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00921353.
    Mots-clés : connaissances tacites, coopérative, cooperatives, économie institutionnaliste, institutionalist economics, représentations, stabilité, stability, tacit knowledge.
  • Chevallier Marius (2013) « Les circuits courts, une voie rémunératrice mais risquée », Agreste Limousin, 99, p. 1-4.


  • Chevallier Marius (2013) « Stabilité et expérience : des atouts coopératifs », Revue Internationale de l'Economie Sociale, RECMA, 327 (janvier), p. 63-74. DOI : 10.7202/1015150ar. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00933560.
    Résumé : La stratégie contemporaine des entreprises et du mouvement coopératif et mutualiste consiste à affirmer qu'elles se caractérisent par des valeurs alternatives. Cette stratégie comporte des faiblesses dans la mesure où il est difficile d'observer l'impact de telles valeurs dans les principaux secteurs d'activités des coopératives et mutuelles (industrie agro-alimentaire, commerce en gros, banque, assurance). En revenant aux origines des coopératives, on peut défendre l'hypothèse que les spécificités de ces entreprises résident plutôt dans des règles statutaires qui constituent des garde-fous à l'emprise des forces du marché. Alors que le marché valorise la réactivité et l'attractivité des travailleurs qualifiés, les coopératives et mutuelles sont plutôt caractérisées par la stabilité et la capacité à créer et exploiter des compétences tacites et informelles adaptées à leurs contextes spécifiques. Or, cette logique marchande constitue le cadre d'analyse dominant y compris pour les parties prenantes des coopératives : les individus ont " naturellement " tendance à puiser leurs solutions dans ce référentiel et il est donc nécessaire de bénéficier de garde-fous qui préservent de ce référentiel. Il s'agit alors de s'affranchir du cadre d'analyse dominant pour penser les coopératives, plutôt qu'y puiser des solutions qui renforcent les dynamiques de banalisation.
    Mots-clés : ancienneté, connaissances expérientielles, coopérative, institution, lenteur, stabilité.
2012
2011

C-ACT - Communications avec publication dans des actes

2014

  • Delay Etienne, Chevallier Marius, Piou Cyril et Rouvellac Éric (2014) « Modélisation sur le temps long des facteurs de qualité du vin » (présenté à Xth International Terroirs congress), in Xth International Terroirs congress, éd. par Corvinus University of Budapest, Tokaj, Hungary : Palatia Ltd. Györ, 1: p. 218-224. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01054368.
    Mots-clés : ABM, Agents based Model, landscape, paysage, Roger Dion, SMA, système multi-agents, viticulture, viticultureRoger DION.
2013

  • Richard Frédéric, Chevallier Marius, Dellier Julien et Lagarde Vincent (2013) « Performance économique et gentrification » (présenté à Les circuits courts de proximité-Renouer les liens entre les territoires et la consommation alimentaire), in Les circuits courts de proximité-Renouer les liens entre les territoires et la consommation alimentaire, Paris, France. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00958712.
    Résumé : La comparaison de données structurelles et comptables d'exploitations pratiquant les CP avec l'ensemble des exploitations agricoles en bovin viande en Limousin permet de constater une meilleure performance financière. Plusieurs enquêtes permettent de tester l'hypothèse que cette meilleure performance provient des capacités d'accès aux consommateurs. En particulier, la gentrification rurale peut faciliter le rapprochement entre producteurs et consommateurs.
    Mots-clés : circuits de proximité agro-alimentaires, gentrification.

C-COM - Communications orales dans une conférence nationale ou internationale

2016

  • Chevallier Marius, Delay Etienne et Linton James (2016) « L'entraide un facteur d'irrigation » (Communication orale), présenté à Les Reclusiennes, Sainte Foy la Grande, France. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01350043.
    Résumé : A la fin du XIXe Sicèle, Elisée Reclus, Pierre Kroprotkine, Léon Metchnikoff, tous les trois géographes et anarchistes s'inscrivent en faux du discours marxiste. Ils proposent une lecture englobante et complexe des sociétés (Pelletier 2013). En 1902 Pierre Kroprotkine publie en Angleterre Mutual Aid: A Factor of Evolution. Dans ce travail, on trouve une opposition au Darwinisme social et à la vision malthusienne selon laquelle une population donnée croit jusqu’à atteindre une pénurie de moyens qui force les individus à entrer en compétition (Angaut 2009). Kroprotkine répond en déplaçant cette compétition intraspécifique vers une compétition interspécifique et en montrant que dans une espère il y a coopération plutôt que compétition. Dans les Pyrénées orientales, l’eau a toujours été une ressource précieuse (De Pasa, 1821). La construction des canaux (canal de Perpignan, canal de Thuir) et les concessions d’eau accordée aux irriguants au XIVe Siècle confortent et dynamisent l’agriculture. La disponibilité et les pénuries d’eau ont très tôt incité les Hommes de ces territoires à se grouper pour pouvoir gérer une ressource essentielle pour l’économie agricole du département. En nous inspirant de Kroprotkine, nous proposerons une relecture des facteurs qui poussent les Hommes à gérer collectivement l’eau. Nous analyserons les modes de fonctionnement (règles de fonctionnement, organisations des réunions, dimensions sociales et fonctionnelles, etc). Cette relecture s'appuie sur des données de terrain ainsi que sur un modèle à base d’agent (technique informatique de simulation des dynamiques collectives). Cette relecture permettra de considérer la pénurie d’eau en temps que facteur de lien social. Nous proposons donc une intervention dans le thème “L’eau comme source de sociabilité, qui « fait société »”.
    Mots-clés : coopération, eau, irrigation.
2014

  • Dellier Julien, Rouaud Romain, Beaurain Christophe et Chevallier Marius (2014) « ”Forêt et territoire”, les interactions au prisme de la proximité » (Communication orale), présenté à Penser la multifonctionnalité du secteur forestier dans un contexte changeant et incertain, Paris, France. https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01128143.
    Résumé : Cette proposition de communication porte sur la présentation des objectifs et de la méthodologie d’un programme de recherche initié par le laboratoire GEOLAB (UMR 6042) dans le cadre de la Chaire de recherche internationale "Ressources forestières et usages du bois", portée par la Fondation partenariale de l'Université de Limoges. De manière générale, il s’agit d’aborder le développement de la filière forestière limousine et d'en questionner la durabilité sous l’angle des conditions d’émergence et de stabilisation des circuits de proximité. La filière bois limousine fait face à deux grandes difficultés. D'une part, de l'amont à l'aval elle est peu structurée, et par leur isolement les entreprises sont d'autant plus exposées à la concurrence internationale. D'autre part, son appareil productif principal, est largement industrialisé et spécialisé sur la ressource résineuse. Or, des difficultés d'approvisionnement sont prévisibles à moyenne échéance, du fait d'un déséquilibre de répartition des classes d'âge, pesant sur la rentabilité de la production. La filière bois est le premier pourvoyeur d'emploi du tissu rural limousin. Le maintien et le développement de cette filière sont par conséquent un enjeu stratégique régional. La durabilité de la filière bois est également suspendue à son acceptation par les populations locales et sa capacité à satisfaire à la multifonctionnalité des écosystèmes forestiers. Or, le modèle sylvicole actuel de "coupe rase-plantation" pose de réels problèmes d'acceptation sociale à l'échelle des territoires boisés et attise les conflits d'usages autour de cette ressource entre propriétaires, forestiers (exploitants) et usagers (résidents, associations, élus). Pour étudier les conditions de résolution de ces conflits comme une étape nécessaire au développement durable de la filière, nous envisageons de mobiliser la grille de lecture proposée par l’Economie de la Proximité dans l’analyse des conflits relatifs à la gestion des ressources naturelles. Si la grille de lecture des proximités (Mollard and Torre, 2004; Pecqueur and Zimmermann eds., 2004; Torre and Rallet, 2005) a été largement développée dans les domaines de l'industrie, de l'écologie industrielle (Beaurain et al., 2009; Beaurain and Brullot, 2011), de l'agroalimentaire (Kebir and Torre, 2013) pour l’étude des mécanismes de gouvernance territoriale (Torre and Filippi, 2005), elle a été jusqu’à présent peu appliquée spécifiquement au domaine de la forêt. Plus précisément, nous souhaitons analyser l’influence du jeu des proximités, géographique et relationnelle, susceptible de se mettre en place dans le cadre de l’émergence d’une action collective au sein de cette filière. De ce point de vue, nous nous intéresserons plus particulièrement au rôle potentiel du développement des circuits de proximité dans la filière bois, en posant l'hypothèse qu'ils peuvent contribuer de manière significative à la stabilisation du réseau d’acteurs structurant la filière et les territoires (entreprises, acteurs publics, acteurs institutionnels, usagers…), et aussi bien constituer une force pour son insertion dans les marchés internationaux. A terme, il s'agit d'étudier la façon dont les circuits de proximités peuvent répondre à la nécessité, d'une part de structurer la filière bois et, d'autre part, de faciliter son intégration dans la dynamique territoriale.
    Mots-clés : conflits d'usages, dynamique territoriale, filière-bois, limousin, proximités.
2013

  • Chevallier Marius, Plumecocq Gaël, Richard Frédéric et Dellier Julien (2013) « Dynamiques et structuration des circuits courts agroalimentaires en Limousin : distance institutionnelle, proximités spatiale et relationnelle » (communication orale), présenté à 3ème Congrès de l'AFEP, Bordeaux, France. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00959030.
    Mots-clés : circuits courts, proximité.

  • Richard Frédéric, Chevallier Marius, Dellier Julien et Lagarde Vincent (2013) « Performance économique et gentrification » (Communication orale), présenté à Les circuits courts de proximité-Renouer les liens entre les territoires et la consommation alimentaire, Paris, France. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00958712.
    Résumé : La comparaison de données structurelles et comptables d'exploitations pratiquant les CP avec l'ensemble des exploitations agricoles en bovin viande en Limousin permet de constater une meilleure performance financière. Plusieurs enquêtes permettent de tester l'hypothèse que cette meilleure performance provient des capacités d'accès aux consommateurs. En particulier, la gentrification rurale peut faciliter le rapprochement entre producteurs et consommateurs.
    Mots-clés : circuits de proximité agro-alimentaires, gentrification.
2012

C-AFF - Affiches / posters dans une conférence nationale ou internationale

2015

OS - Ouvrages scientifiques

2017

  • Carimentrand Aurélie, Chevallier Marius et Rospabé Sandrine (2017) Animation et économie sociale & solidaire, Carrières Sociales Editions, 109 pages p. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01592346.
    Résumé : Cet ouvrage propose d’explorer les liens qui existent entre l’économie sociale et solidaire (ESS) et l’animation professionnelle, avec la conviction qu’elles partagent des objectifs communs d’émancipation des personnes et de transformation sociale. La proximité des ces deux champs est observée à travers une approche historique et une analyse des dynamiques actuelles. Au fil des pages, on y découvre que l’animation socioculturelle peut s’inscrire dans une éducation à l’ESS politique visant un développement de l’esprit critique des citoyens et un renouveau des pratiques économiques. En soulignant l’enjeu de former des animateurs et des animatrices à l’ESS, cet ouvrage est destiné aux étudiants, enseignants, formateurs et professionnels en espérant nourrir leurs convictions, leurs pratiques… et leurs utopies !
    Mots-clés : animation, education populaire, ESS.
2015

  • Delay Etienne, Chevallier Marius, Rouvellac Éric et Zottele Fabio (2015) The Cooperative : origin and consequence of mountain vinyarde landscapes?. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01155666.
    Résumé : In an economy of increased globalization and trade, wine holds a privileged place. The wine cooperative system in vineyards in mountain regions, such as in Banyuls-sur-Mer, France and the Val di Cembra, Italy, offers a privileged context for studying the opportunities for individual action that affect precarious socio-economic balances. To understand, and sometimes predict, changes in the socio-economics and landscapes of a region due to cooperatives, we have used a multi-agent system (MAS) to model the behavior of the actors involved in wine production in a cooperative. This model analyses cooperative systems’ impact on socio-economic factors (income inequality and the rate of business failure) and landscapes (percentage of total land as vineyards, particularly in steep areas) of the regions considered. The findings show that cooperatives play a role of socio-economic and landscape stabilizer in these regions
    Mots-clés : agent-based modeling, slope, Vineyard, Vineyard landscape, wine cooperative, winery.

CH - Chapitres d'ouvrage

2010

  • Chevallier Marius (2010) « Existe-t-il une solution coopérativiste ? Une approche castoriadisienne : innovations coopératives et émancipation sociale », in Réconcilier démocratie et économie, la dimension politique de l'entrepreneur en économie sociale et solidaire, Michel Houdiard, p. 115-129. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00921401.
    Résumé : Selon Castoriadis, ce qui caractérise l'imaginaire moderne est une croyance en la raison qui structure notre vision du monde selon une logique qu'il définit comme ensembliste identitaire. L'emprise excessive de cette logique peut être source d'inefficiences. L'article défend l'idée que le statut coopératif constitue une entrave à la pleine expression de la logique ensembliste identitaire et par là libère des sources d'efficience.
    Mots-clés : castoriadis, coopératives, imaginaire.

TH - Thèses

2011